La lecture d’un livre peut s’opérer de différentes manières : elle peut être normale, lente, en diagonale ou encore rapide. La méthode de lecture rapide a l’avantage de produire de très bons résultats. Aussi, elle peut s’apprendre à l’aide de plusieurs techniques. Découvrez ici les importantes choses à savoir sur cette méthode de lecture particulière.

Les origines de la lecture rapide

La lecture rapide est une technique visant à accélérer ou augmenter la vitesse de lecture d’une personne (jeunes enfants, adultes analphabètes…). Elle n’est pas donc destinée à vous apprendre à lire, mais à éduquer plutôt votre regard pour qu’il soit en mesure de parcourir assez rapidement n’importe quel texte. Elle vise aussi à limiter les subvocalisations et à permettre aux personnes souffrantes de certaines pathologies (prises d’indice, classification…) à mieux y faire face. À noter que ce procédé peut être employé avec d’autres techniques afin de produire des résultats encore plus satisfaisants.

L’origine de cette lecture rapide remonterait au 18e siècle. Elle aurait été créée en France par Claude-François de Radonvilliers en 1768. À cette époque, il aurait mis au point une technique associant les mots à des images représentant leur sens. Son but était d’apprendre aux enfants à déchiffrer les syllabes puis à les associer, ce qui devait leur permettre de comprendre assez rapidement le sens des mots.

Bien des années plus tard, Evenlyn Wood décida en 1959 de mettre en place une technique de lecture rapide et fonda pour cela le Dynamic Reading Institute. Le but de cette initiative était de former des lecteurs pouvant être capables de lire n’importe quel document à une vitesse sidérante. Plusieurs autres chercheurs et personnalités se sont aussi essayés à la chose et ont mis au point leur propre technique de lecture rapide. Ceci a notamment conduit Paul Scheele à créer la photolecture en 1985.

Quelle est l’utilité de la lecture rapide ?

La lecture rapide est une méthode de lecture présentant de nombreux atouts. Son principal but est de permettre à toute personne ou du moins à ceux pouvant la maîtriser de gagner un temps considérable dans la lecture de n’importe quel ouvrage. Aussi, elle peut vous permettre de développer un mind mapping (carte mentale) infaillible qui vous permettra de restituer les éléments essentiels d’un livre sans trop de difficultés.

Les personnes capables de réaliser une telle prouesse sont en mesure de lire un livre en entier en seulement quelques heures et d’en faire un parfait résumé. Ceci peut leur ouvrir les portes de la fédération française de lecture rapide pour qu’elles puissent participer à de nombreux concours.

Tout ceci montre clairement l’importance ou l’utilité de la lecture rapide pouvant d’ailleurs être apprise de différentes manières.

Les méthodes d’apprentissage de la lecture rapide

La lecture rapide peut s’apprendre de plusieurs manières, elle nécessitera notamment de vous que vous soyez concentré et confortablement installé.

Pour l’heure, sachez que vous pourriez maîtriser la lecture rapide en lisant simplement un livre avec vos doigts. Ici, il faudra aussi veiller à ne pas revenir constamment en arrière même si cela peut paraître difficile. Si vous n’arrivez pas à éviter cela, vous pouvez cacher les parties déjà lues avec une feuille de papier.

D’un autre côté, vous pourriez également apprendre la lecture rapide en vous efforçant de ne pas marquer plusieurs pauses ou des arrêts à chaque ligne de lecture. Cette lecture doit être pratiquée pendant au moins deux minutes si vous désirez la maîtriser assez rapidement.

En outre, en procédant à la combinaison de ces deux méthodes, vous pourriez rapidement parvenir à de meilleurs résultats.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋