Avec l’âge, l’organisme se fragilise et devient un terrain favorable à l’apparition de certaines maladies. Depuis le cerveau jusqu’aux os, voici les principales maladies rencontrées chez les personnes âgées.

Les maladies cardio-vasculaires 

– L’hypertension artérielle

Cette affection caractérisée par pression artérielle élevée persistante même au repos peut avoir de graves répercussions sur de nombreux organes notamment sur le cœur et peut ainsi conduire à une insuffisance cardiaque ou à un infarctus du myocarde. L’AVC, l’insuffisance rénale, la cataracte et le glaucome sont tout autant de complications d’une hypertension. 

– La crise cardiaque

C’est une autre expression pour désigner l’infarctus du myocarde. En plus de l’hypertension artérielle, cette maladie peut survenir suite à l’obstruction des artères du cœur par le cholestérol.  

Les maladies oculaires 

– La cataracte

En cause dans près de 50 % des cas de cécité dans le monde, la cataracte est fréquente chez les seniors de plus de 65 ans. Elle se traduit par une baisse progressive et lente de la vue due à l’opacification du cristallin. Les risques de développer cette maladie sont plus importants chez les personnes souffrant de diabète sucré. 

– Le glaucome

Cette affection conduisant à une perte de la vision altère le nerf optique. Cette dégénérescence est souvent due à une pression oculaire trop élevée. C’est une maladie insidieuse qui n’est souvent détectée qu’à un stade avancé, mais un dépistage précoce vers 40 ans permet d’établir le diagnostic. 

– La DMLA

La Dégénérescence maculaire liée à l’âge affecte la partie centrale de la rétine et réduit la vision centrale. La vision périphérique n’est pas touchée. Elle se traduit par une vision floue, une altération de la perception des couleurs et l’apparition d’une tache au centre de la vision. Un dépistage précoce permet de freiner les dégâts. 

Les maladies nerveuses 

– La maladie d’Alzheimer

Cette maladie neurodégénérative se manifeste par une perte de la mémoire à court terme, puis à long terme, et des troubles de l’orientation. Elle altère grandement la qualité de vie de la personne atteinte. En plus des traitements médicamenteux, la prise en charge par un aidant peut être indispensable. 

– La maladie de Parkinson

Il s’agit également d’une maladie conduisant à la dégénérescence de neurones spécifiques. Elle se traduit par des tremblements incontrôlables, une raideur des muscles et une grande lenteur à effectuer des mouvements. À ce jour, les malades ne peuvent accéder qu’à un traitement palliatif. 

Les maladies rhumatologiques 

– L’arthrose

Cette maladie articulaire se traduit par une dégénérescence du cartilage. Elle entraine des douleurs au niveau de l’articulation touchée, des difficultés à bouger pouvant conduire à une perte totale de mobilité. 

– L’ostéoporose

Cette maladie est due à une perte de la masse osseuse. Les os deviennent alors plus fragiles et les risques de fractures élevés. Chez les ainés, les poignets, la hanche et les vertèbres sont les plus souvent touchées. Le recours à une téléassistance pour une intervention rapide en cas de chute est à envisager. 

Les cancers 

Environ 90 % des personnes atteintes d’un cancer ont plus de 50 ans d’après une étude menée par la Société canadienne du cancer. Le cancer colorectal et le cancer du poumon sont récurrents chez les aînés. Chez l’homme, le cancer de la prostate est fréquent. La gent féminine est plus susceptible de développer un cancer du sein.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋