À des moments donnés, il peut arriver d’avoir des interrogations sur sa vie professionnelle. Parfois, au terme de ces réflexions, le besoin de s’orienter vers une autre profession naît. Comment s’assurer de prendre de bonnes décisions ? Le bilan professionnel est d’une grande utilité. Aujourd’hui, les salariés et les entrepreneurs disposent d’un outil efficace pour répondre idéalement à différentes interrogations. Découvrez tout l’intérêt du bilan de compétences pour les salariés !

Qu’est-ce qu’un bilan de compétence ?

Le bilan de compétences est un outil d’aide à la décision pour les salariés. Dans l’article L6313-10, le Code du travail français prévoit sa réalisation. Il établit une liste de compétences et permet de faire le point d’une carrière professionnelle. Ce bilan est essentiellement un guide dont on peut se servir pour la suite de son parcours professionnel. Le bilan de compétences peut se faire avec tout organisme habilité.

Qui peut décider de faire le bilan de compétences ?

Un salarié peut décider de faire son propre bilan de compétences. Toutefois, s’il est réalisé pendant ses heures de travail, il devra informer son employeur. Dans le cas contraire, l’employé n’est pas tenu d’en être informé. Lorsque le bilan est réalisé aux heures de travail, le salarié doit remplir certains critères. Pour un salarié en CDI, il devra justifier 5 années de salariat, dont 12 mois au sein de la société où il travaille actuellement.

Pour un salarié en CDD, il faut avoir 24 mois de salariat consécutifs ou non au cours des 5 dernières années avec 4 mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois. Le bilan de compétences peut également être réalisé à l’initiative de l’employeur avec l’accord obligatoire du salarié. Alors, il fait l’objet d’une convention à trois parties. Elle est signée par le salarié, l’employeur et l’organisme de formation.

Les étapes de réalisation

Le bilan de compétences se fait en trois phases. La première est la phase préliminaire qui permet de recueillir les besoins, les attentes et les objectifs du salarié vis-à-vis du bilan de compétences. La seconde phase est celle d’investigation. Elle se rapporte aux différentes séances de travail. La troisième phase permet de conclure. Elle permet de fixer un plan d’action, de trouver des solutions et d’écrire la conclusion du bilan.

À quoi sert le bilan de compétences pour les salariés ?

Le bilan de compétences présente énormément d’avantages pour les salariés. Il permet de situer par rapport à sa fonction, mais surtout d’orienter sur ses choix professionnels. C’est aussi un travail de coaching qui augmente l’estime et la confiance en soi. Avec la réalisation du bilan de compétences, le salarié améliore son efficacité au travail.

Par ailleurs, il a l’occasion de faire le point de ses forces et de ses faiblesses. Il trouve les moyens de se booster. Ce professionnel a alors plus de facilité à identifier ses objectifs et ses aspirations professionnelles. Il se met davantage en valeur.

Surtout, il peut améliorer sa qualité de vie au travail. Avec un tel bilan, un salarié gère mieux ses tâches au boulot. Par ricochet, il accroît sa productivité. Le salarié et l’employé y ont tout à gagner.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋