La scoliose est un mal qui touche de plus en plus d’enfants à travers le monde. Selon les résultats des recherches qui ont été menées sur ces enfants, il en ressort qu’un matelas adapté permet de réduire considérablement le problème. En effet, un matelas adapté permet un parfait alignement de la colonne vertébrale en maintenant convenablement le corps de l’enfant. Découvrez comment choisir le matelas d’un enfant souffrant de scoliose.

Matelas suffisamment grand

En général, un enfant utilise sa literie jusqu’à ses 15 ans au moins. Il faudrait donc un matelas tediber capable de s’adapter à sa morphologie et à son poids. Dans cette logique, un matelas-90×190 fera parfaitement l’affaire. Cette taille offrira un confort optimal à votre enfant, surtout s’il souffre de scoliose. En effet, un tel matelas offrira une plus grande liberté de couchage à l’enfant et cela diminuera les éventuels risques d’aggravation de son mal. En plus d’offrir un bon confort, ce matelas est assez grand pour ne pas se détériorer trop rapidement. En optant pour un matelas plus petit, votre enfant risque de toucher le sommier quand il fera des mouvements sur le lit et cela peut être inconfortable. Ainsi, un matelas-90×190 est la meilleure option.

Matelas en matières respirantes

Pour un enfant atteint de scoliose, le sommeil sera toujours plus optimal s’il se repose sur un matelas en fibres naturelles. De plus, il sera plus sain pour votre enfant de dormir sur un matelas naturel plutôt que sur un pétrochimique. En outre, il faudra veiller à choisir cet accessoire de lit en matières aux vertus antibactériennes et antiacariennes. À cet effet, nous vous recommandons les matelas tediber. Cette marque conçoit des matelas de qualité supérieure.

Matelas en mousse à mémoire de forme

Il est recommandé d’opter pour ce type de matelas plutôt que d’autres types de matelas. Effectivement, ce matelas berce efficacement le corps en soulageant la pression sur la colonne vertébrale. Avec un matelas à mémoire de forme, il vous sera possible d’offrir à votre enfant des nuits paisibles et réparatrices. Cela peut déjà vous paraître évident, mais il ne faudrait pas oublier de prendre des oreillers supplémentaires. Ceux-ci sauront soutenir le corps de votre enfant et l’aider à dormir paisiblement.

Matelas à moitié ferme

Un matelas à moitié ferme s’adaptera à la morphologie, au poids et aux habitudes de couchage de votre enfant. Il offrira un soutien à toutes les parties de son corps. En effet, lorsqu’il est trop ferme ou trop souple, il n’est pas l’idéal pour un enfant atteint de scoliose. Ceci risque même d’empirer son mal. En général, sachez que les matelas non équilibrés éprouveront énormément sa colonne vertébrale. Les épaules et le bassin s’enfoncent et cela déplace la colonne. Ainsi, pour un enfant atteint de scoliose, c’est comme avec les trois ours : pas trop souple et ni trop ferme.

Faites essayer le matelas à votre enfant

En réalité, il faut dire qu’il n’existe pas de normes universelles concernant la fermeté des matelas. Ainsi, les degrés de fermeté varient grandement d’une marque à une autre. À ce titre, nous vous conseillons de faire essayer le matelas à votre enfant avant de l’acquérir. Les fournisseurs de matelas fiables permettent toujours des séances d’essayage. Même si vous réalisez vos courses sur internet, prenez rendez-vous en magasin pour permettre à votre enfant d’essayer l’accessoire. Dans certains cas, vous aurez droit à une période d’essai de 30 jours !

Ne pas acquérir de matelas sans changer de sommier

Il faut toujours prévoir l’achat d’un nouveau sommier lors de l’acquisition d’un nouveau matelas. Il est en effet important de changer l’ensemble si vous souhaitez réussir à obtenir la combinaison idéale pour le dos de votre enfant. Pour un meilleur confort et un sommeil optimal, le matelas et le sommier doivent être compatibles. Par exemple, à un matelas en mousse à mémoire de forme, on peut associer à un sommier à lattes.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋