La prudence est actuellement de mise, en raison de la pandémie qui évolue de manière troublante. Pour vous protéger vous et vos proches, avoir un gel hydroalcoolique à portée de main est alors devenu un geste à adopter au quotidien. Cela vous évitera efficacement la propagation du virus. Il s’agit en fait d’une solution substitutive uniquement recommandée en l’absence d’eau et de savon.

Comment efficacement éliminer les bactéries avec du gel hydroalcoolique ?

Afin de profiter d’une protection optimale, il convient en effet de respecter quelques règles concernant l’usage d’un gel hydroalcoolique. Entre autres, la friction des mains dure généralement 30 secondes. Une opération qui doit être réalisée sur les paumes de vos mains, les poignets, les faces postérieures et les doigts, jusqu’à ce que le produit soit bien sec. Appliquer une noisette de gel suffira normalement pour recouvrir vos deux mains ainsi que vos poignets.

Privilégiez en outre les produits tels que ceux de Kleengel, afin de bénéficier de désinfectants respectueux des normes en vigueur et réellement antibactériens. Prêtez toutefois une attention particulière à la date de péremption. Sachez également que disposer d’un stock de gels chez vous n’est pas toujours convenable. S’ils sont intacts, ils pourront se conserver durant deux ans. Autrement, ils ne seront efficaces que pendant un ou trois mois.

Quand est-ce qu’il est idéal d’utiliser du gel hydroalcoolique ?

L’usage du gel hydroalcoolique Kleengelest notamment à conseiller dans les endroits où l’eau et le savon sont inaccessibles. Les autorités sanitaires recommandent également son application régulière lorsque vous vous trouvez dans un lieu public et dans les transports en commun. Utilisez-le avant et après chaque déplacement, au cas où les personnes et éléments en contact avec vous seraient potentiellement contaminés. Il s’agit d’un conseil valable, peu importe le moyen de transport choisi, étant donné que les poignées et les sièges sont des zones qui comportent le plus de germes pathogènes. Sans oublier d’en appliquer sur vos mains quand vous manipulez un masque.

Par ailleurs, une telle solution désinfectante est essentielle après un éternuement ou un mouchage, avant et après avoir cuisiné. Mais aussi et surtout lorsque vous êtes en contact avec une personne malportante, quelle que soit sa maladie. Le gel hydroalcoolique doit sommairement être à portée de main en toutes circonstances. À fortiori, lors de vos sorties, car c’est à l’extérieur que le virus est susceptible de fortement se transmettre.

Pourquoi est-il nécessaire de ne pas négliger le nettoyage des mains classique ?

Le fait de laver vos mains de manière traditionnelle, c’est-à-dire avec de l’eau et du savon, reste la meilleure solution pour éliminer 100% des bactéries. C’est pourquoi cela vous est préconisé dès lors que vous pouvez y avoir accès. En plus d’éradiquer la majeure partie des microorganismes, l’eau savonneuse nettoie effectivement votre peau. Cette dernière renfermant notamment les microbes pathogènes qui ont été radiés par le gel hydroalcoolique. Sans oublier que l’abus de l’usage d’un tel produit pourrait favoriser la prolifération de bactéries résistantes. L’efficacité de l’alcool sera ainsi nulle. Ce qui n’est aucunement le cas de l’eau savonneuse.

En l’absence de point d’eau, le gel hydroalcoolique Kleengel se révèle alors être une solution hygiénique adaptée. Cependant, il doit uniquement constituer un complément au nettoyage des mains classique, afin d’éviter toute éventuelle complication. Comme susdit, il est primordial de l’avoir à portée de main dans les endroits collectifs ou après avoir été en contact avec des éléments externes, de manière prolongée. Mais aussi et en particulier avant de visiter une personne quelque peu fragile.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋