La plupart des défauts de vue peuvent aujourd’hui être corrigés par les lentilles de contact. Comme les lunettes, elles peuvent constituer une solution pour la presbytie, l’astigmatisme, la myopie et l’hypermétropie. Le confort visuel est garanti pour un port régulier ou ponctuel. Quels sont les différents types de lentilles de contact et pour quelles utilisations ?

Les lentilles rigides : pour convenir aux yeux secs

Les lentilles de contact rigides ont remplacé les anciennes lentilles dures. Elles sont aujourd’hui perméables à l’oxygène pour respecter la physiologie de l’œil. Elles sont certes moins courantes – donc un peu plus chères —, mais sont de plus en plus recherchées par les personnes sujettes à la sécheresse oculaire. Elles sont remplacées moins régulièrement que la lentille souple, et peuvent être portées pendant toute l’année, voire deux ans, sans être changées.

Les lentilles souples : pour un confort de port immédiat

Les lentilles souples sont jetables avec un renouvellement fréquent toutes les trois semaines, tous les trois mois ou tous les ans. Elles sont composées d’eau jusqu’à 75 % pour leur procurer leur souplesse. L’on s’y fait plus vite, contrairement aux lentilles rigides qui nécessitent un temps d’adaptation plus ou moins long. Ne disposant pas d’une capacité à oxygéner l’œil pourtant, elles peuvent engendrer la sécheresse oculaire sur le long terme.

Les lentilles journalières : pour changer un peu des lunettes

Pour ceux et celles qui n’ont pas le temps, les lentilles de contact journalières sont la solution idéale. Elles ne s’entretiennent pas, mais se jettent à la fin de la journée avant de se coucher pour en utiliser une nouvelle paire le matin. Le gain de temps est donc considérable. Les lentilles journalières ont une surface lisse, ralentissant le dépôt des agents polluants. Elles sont donc plus douces et conviendraient aux yeux constamment irrités. Les lentilles journalières doivent par contre être achetées en très grand nombre, en moyenne 60 lentilles pour un mois, sans compter les lentilles de secours au cas où il faut en changer au cours de la journée. Commandez-en dans une pharmacie pas cher à Paris.

Comment choisir ses lentilles de contact ?

Le port de lentilles de contact, quel que soit leur type, est strictement défini par l’ophtalmologiste, à l’issu d’un examen de l’œil, pris en charge par l’Assurance Maladie. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte dans le choix des lentilles : la qualité de la vue, la forme des yeux, la quantité de larmes et leur qualité, etc. En effet, tout le monde ne supporte pas les lentilles.

Une seule consultation ne suffit pas pour déterminer le port des lentilles de contact. Après l’examen de l’œil intervient l’adaptation des lentilles, qui comprend encore plusieurs consultations pour que le médecin détermine le type de lentilles adapté aux yeux du patient. Ce programme est nécessaire pour offrir au patient un meilleur confort visuel, même si les lentilles ne sont pas correctrices de vue. L’adaptation consiste à :

  • trouver le meilleur type de lentilles pour le patient
  • apprendre au patient à manipuler les lentilles
  • apprendre au patient à entretenir et nettoyer les lentilles.
error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋