Les mycoses de la peau sont des maladies très répandues qui peuvent toucher diverses parties du corps. Dues à des champignons microscopiques, elles sont bénignes dans la grande majorité des cas. Par contre, ces infections cutanées sont très inesthétiques et gênantes, en particulier en raison des démangeaisons qu’elles entraînent. Afin d’apporter plus de visibilité sur le sujet, ce billet propose de découvrir les informations à savoir sur les mycoses de la peau et les conseils utiles pour s’en débarrasser.

 Que sont plus précisément les mycoses de la peau ?

Les mycoses de la peau sont des infections fongiques superficielles provoquées par des champignons microscopiques de type Dermatophytes, Candida et Malassezia. Les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte.

Dans la plupart du temps, les mycoses cutanées se transmettent au contact de surface ou d’objet contaminé par des champignons, tels que le sol de piscine, la serviette de bain et le sauna. Ces infections de la peau se manifestent souvent par des lésions et des plaques à l’origine de démangeaisons.

Très contagieuses, les mycoses peuvent toucher différentes parties du corps, en particulier au niveau des pieds, du cuir chevelu, des muqueuses, des plis de peau, du thorax et du dos. Si l’utilisation d’un savon doux issu d’un atelier de savonnerie peut aider à soulager les démangeaisons causées par les mycoses, un traitement adéquat est toutefois nécessaire pour s’en débarrasser.

Les gestes à adopter face à une mycose cutanée superficielle

Dans bien des cas, il est possible de se débarrasser soi-même d’une mycose de la peau superficielle. Autrement dit, lorsque l’infection ne concerne que des zones isolées du corps. Pour ce faire, il faut commencer par prendre en compte les facteurs locaux qui favorisent l’infection afin de permettre la guérison sans récidive.

Tout d’abord, il est important de lutter contre la macération. Pour cela, il est conseillé d’éviter de porter de vêtements serrés et de sous vêtements synthétiques, surtout lorsqu’il fait chaud ou lors de séances sportives. Il est également important de sécher soigneusement les plis et les muqueuses après la toilette et ne pas remettre de chaussures humides avant qu’elles aient séché. Enfin, il est indiqué de traiter les irritations de la peau, car elles peuvent favoriser le développement de la mycose.

En cas d’atteinte des pieds, il est recommandé de désinfecter les chaussures avec un produit adapté. Dans la même mesure, veillez à bien laver les chaussures en sachant que le lavage à basse température n’est pas suffisant pour éliminer le champignon.

Les traitements pour venir à bout des mycoses de la peau

En cas de mycose cutanée modérée, avec une à deux lésions isolées, un traitement local que l’on applique soi-même peut éviter la propagation de l’infection. Cela consiste plus précisément à appliquer un antifongique à usage local, lequel est disponible sans ordonnance en pharmacie. Il est toutefois important de bien respecter les contre-indications liées à l’état de santé et de choisir une forme qui convient aux lésions (lotions, émulsions, crèmes, pommades, gels ou poudres). Il convient toujours de demander l’avis d’un pharmacien ou d’un médecin pour s’assurer de prendre la forme adaptée. Pour des mycoses cutanées plus sévères ou si après une semaine d’application du traitement local on ne trouve pas d’amélioration, il est indiqué de consulter un médecin ou un dermatologue. Ce dernier sera en mesure de prescrire les types de traitements permettant de se débarrasser des infections sans récidive. Il faut savoir que les traitements des mycoses cutanées peuvent varier en fonction des parties du corps concernées. Ainsi, les médicaments à utiliser sur les zones du cuir chevelu ne seront pas les mêmes que ceux à appliquer sur les ongles ou les plis de la peau.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋